fbpx

Excursion dans l’archipel des Sept-Iles

Un peu d’histoire

La réserve ornithologique des Sept-Îles à été l’un des premier espace protégé français sous à être placé sous la gestion d’une organisation privée (La Ligue de Protection des Oiseaux). Cette réserve naturelle nationale depuis 1976 abrite en 2018 une colonie de phoques et près de 25 000 couples d’oiseaux de mer, dont 175 couples de macareux moine (dernière colonie de France métropolitaine), 157 couples de puffins des Anglais et 22 000 couples de fous de Bassan (unique colonie française).  Un sanctuaire pour les oiseaux avant leur envol pour de longues migrations.
Situé à 4 kms au large de Perros-Guirec, les 7 îles et la zone qui l’etourent ne sont que partiellement accessibles ou très restreinte aux hommes afin de préserver les espèces qui y sont installés :
  • île aux Moines
  • île Plate
  • îlots aux Rats
  • île Bono
  • île de Malban
  • île Rouzic
  • le récif du Cerf et les récifs des Costans.
Le phare de l’île aux moines fut construit en 1835 et rénové en 1893, Il fut partiellement détruit par la foudre en 1938 puis dynamité par les Allemands en août 1944. Il a été rebâti en 1952. Depuis 2001, il est automatisé et équipé du télé-contrôle depuis 2006. Il a été “désarmé” le 27 novembre 2007, après 172 années d’occupation humaine. C’était le dernier phare habité des Côtes-d’Armor.
Il est désormais surveillé par télé-contrôle, 24 heures sur 24, à partir de la subdivision spécialisée des Phares et Balises de Lézardrieux.

A voir / A faire

En compagnie de Armor Navigation : Sortie en bateau depuis la Gare maritime de Perros-Guirec / la plage de Trestraou. Au programme : une escale à l’île aux Moines, une vue inoubliable sur les fantaisies de la côte de Granit rose, les commentaires de guides passionnés. Le tout en compagnie de la colonie de fous de Bassan de l’île Rouzic, des macareux moines, de pingouins, d’oiseaux de mer et de phoques gris. Les macareux, pingouins et guillemots quittent l’archipel vers la mi-juillet. Les fous de Bassan (20 000 couples) dont certain font près de 2 mètres d’envergure demeure présents tout l’été.
Dans le cadre d’une sortie PMR, ne pas choisir l’option de l’escale sur l’Île aux moines (sentiers escarpés).

En complément