fbpx

Quelles îles choisir pour un voyage en Polynésie ?

Comportant 118 îles réparties sur 5 archipels, la Polynésie française est l’un des endroits prisés par les touristes en quête d’une nouvelle aventure. Le seul souci se pose au niveau du choix des îles à visiter vu qu’il en existe pour tous les goûts et toutes les couleurs. Voici quelques idées qui pourraient vous éclairer pendant le choix de l’un des endroits mythiques en Polynésie.

 

Tahiti, une île incontournable

Pour un voyage en Polynésie, un passage à l’île de Tahiti est recommandé à la majorité des touristes. S’agissant de l’endroit le plus peuplé des 5 archipels, Tahiti renferme plus de 184 000 habitants qui offrent une véritable effervescence à l’île. On peut dire que Tahiti ne manque pas d’atouts avec ses nombreux restaurants, marchés et bars installés en plein cœur de la ville de Papeete.

Adeptes de randonnées et de promenade en nature, vous serez servis avec une escalade de l’Aorai pour obtenir une superbe vue sur l’île entière et le lagon. Vu que cette activité demande assez d’effort accompagné d’une chaleur intense, vous pourrez vous offrir une baignade à travers les différentes chutes. Toujours pour vous détendre après vos visites et vos déplacements, Tahiti regorge de plages auxquelles vous avez la possibilité de vous prélasser en profitant du soleil et du bruit des vagues.

 

 

Moorea, l’île voisine de Tahiti

Proche de Tahiti, Moorea est une île paisible que vous pourrez joindre à seulement 30 minutes de traversée. Si vous recherchez un endroit calme et loin du trafic tahitien, Moorea est faite pour vous. Grâce à ses plages de qualité, les amoureux de baignades vont être rassasiés. Bien que la plage de Temae soit ouverte au public, les habitants et les nouveaux arrivants respectent totalement la propreté des lieux. En revanche, l’hôtel Les Tipaniers propose des activités nautiques comme la plongée en apnée auxquelles vous pouvez participer sans aucun souci.

Quant à ceux qui ont soif d’aventure, Moorea procure des programmes de randonnées vers les sites montagneux au centre de l’île. En effet, les guides se feront un plaisir de vous accompagner au « Col des trois cocotiers », l’endroit idéal pour contempler les baies de Opunohu et de Cook.

 

 

 

L’île de Raiatea

Raiatea porte le surnom d’île sacrée à cause du Marae Taputapuatea, le célèbre site archéologique qui reflète la culture polynésienne. Considéré comme étant l’un des plus importants symboles de la Polynésie, cet endroit fait le bonheur des amateurs d’histoire et de voyage. En vous munissant de vos chaussures de sport, vous pouvez facilement vous rendre au cœur de l’île et explorer les 3 cascades ou encore grimper sur le plateau de Temehani. Ce dernier renferme une fleur endémique qui appartient uniquement à l’île nommée tiare apetahi.

Toutefois, Raiatea permet également d’apprendre à ramer avec une balade à bord de l’une des petites pirogues polynésiennes. Au même titre que le hockey au Canada, piloter une pirogue fait partie des sports les plus populaires en Polynésie. Dotée d’une coque mince qui est tenue en équilibre par un flotteur, la pirogue peut chavirer avec un simple rebondissement de l’eau. Si vous possédez encore un peu de force après cette activité, allez grimper le flanc de montagne visible à l’arrière d’Uturoa pour apprécier le coucher de soleil du lagon.

 

 

L’île de Bora Bora

Impossible de ne pas mentionner ici Bora Bora. Bora, c’est celle que l’on surnome la perle du pacifique. L’île aux plages divines, digne de l’image d’un fond d’écran ou d’une carte postale. Sauf que voila, Bora est pour moi désormais le résultat d’un produit marketing qui pourrait vous décevoir pour bien des aspects. J’ai pris le temps de rédiger un article entièrement consacré à cet aspect. Malgré tout, pour profiter de sa splendeur, louez un bateau et naviguez en direction de l’une des motus entourant l’île. Par définition, les motus sont des îlots de sable corallien constituant l’atoll qui entoure Bora Bora. C’est en visitant ces motus que vous allez découvrir les plus belles plages de l’île. Riche en paysage, le lagon de Bora Bora regroupe une famille de requins et de raies à découvrir lors des séances d’apnées.