fbpx
Carnets d'explorations
Le blog Naturexplo
Publication le 7 novembre 2019
Tags de l'article
Une préparation de voyage en perspective ? Petit guide de découverte
de la Nouvelle-Zélande

Petit guide du camping en Nouvelle-Zélande

Envie de voyager, de s’évader ? Envie d’évoluer dans des espaces sauvages et exceptionnels, à couper le souffle, loin de l’agitation des grandes villes ? Parmi nombre de destinations, la Nouvelle-Zélande est certainement l’une des plus prisée. Avec ces seulement 5 millions d’habitants, du fait de son isolement géographique, ce pays est idéal pour partir en vacances et se ressourcer dans un calme absolu. Avec sa faune et sa flore endémiques très riches et variées, réparties sur les deux îles (au nord, l’île du Nord ou « île Fumante », avec sa cohorte de volcans et ses forêts subtropicales, et l’île du Sud ou « île de Jade », un peu plus grande, avec son échine de crêtes enneigées vite baptisées « Alpes néo-zélandaises »), la Nouvelle-Zélande est une destination qui ravira les amoureux de la nature.

 

 

 

Le camping, un style de voyage ancré dans les habitudes

Pour profiter un maximum de ce que l’île a à vous offrir, l’une des solutions les plus envisagées est le camping. Non seulement c’est bien moins onéreux, mais c’est également le moyen idéal pour se déplacer facilement et profiter des grands espaces, sauvages et exceptionnels. Que ce soit en camping-car ou encore en tente pour les plus audacieux, le pays regorge d’endroits pour stationner votre véhicule.
Cependant, un voyage consistant à avancer d’aire de camping en aire de camping se prépare : en plus de prévoir son itinéraire et son budget, il peut être aussi intéressant de repérer à l’avance les différents sites destinés à accueillir les voyageurs en camping-car, notamment si vous partez en période de vacances scolaires. Le pays a beau être peu peuplé et fortement axé sur la proposition de ce genre d’aires, mieux vaut s’assurer un emplacement réservé plutôt que de tourner des heures à la recherche d’une petite place.

La bonne nouvelle, c’est que le camping-car étant un des moyens les plus prisés pour le tourisme en Nouvelle-Zélande, le pays ne manque pas d’installations. Là-bas, ce mode de tourisme est bien ancré dans les habitudes des habitants, et tout est mis en oeuvre pour permettre au voyageur de séjourner dans les meilleures conditions possibles.

 

 

 

Les différents types de camping

Il y en a pour tous les goûts : allant du camping de luxe (avec accès au wifi, présence de piscine, d’équipement sanitaire, de divers restaurants, etc) au camping le plus basique. Certains ne disposent parfois pas d’équipement sanitaire ; mais à tout problème sa solution : les emplacements sont généralement à proximité de piscines municipales, où vous pouvez payer à peine quelques dollars pour aller prendre une douche. Encore une fois, le pays est coutumier des touristes ayant ce mode de voyage ; les personnels de ce genre d’établissement ont l’habitude et le propose. Certes, c’est bien moins pratique que d’avoir un confort de luxe, mais tout le charme de ces camping basiques se trouve dans les paysages de rêve que vous pourrez admirer. Quasiment livrés à vous-même, sans installations ou lumières artificielles, vous pourrez profiter pleinement d’un grand bol d’air en pleine communion avec la nature. Sans oublier que l’île est relativement peu dangereuse, concernant la faune en tout cas. Malgré sa proximité avec l’Australie, vous n’y trouverez ni serpents, ni araignées venimeuses ou toutes ces petites bêtes qu’on préfère vivement ne pas croiser sur son chemin. Non, en Nouvelle-Zélande, rien de tout ça ; l’animal le plus dangereux auquel vous risquez d’avoir affaire est…le mouton ! L’île en compte environ 60 millions, soit 12 fois plus que sa population humaine… Cet animal n’étant clairement pas réputé pour son agressivité, vous pourrez camper plus ou moins n’importe où, même dans les conditions les plus basiques, et dormir sur vos deux oreilles sans avoir à craindre une mauvaise surprise.

 

Attention cependant, les zones de camping ne fonctionnent pas toutes de la même manière, avec des conditions de campement pouvant différer. C’est à dire que certains terrains peuvent par exemple être réservés aux véhicules de type camping-car, soit tout équipé ; dans ce genre de camping, vous n’aurez donc peut-être pas la possibilité de planter votre tente… Ainsi, selon le mode de campement que vous souhaitez adopter, renseigner vous bien sur les différents campings le permettant !
Afin d’éviter tout problème e dernière minute, il peut être intéressant de réserver un emplacement. Vous pouvez le faire soit en amont, avant de partir, soit une fois sur place : avec l’achat d’une carte SIM locale à l’aéroport par exemple, lors de votre arrivée. Ainsi, vous aurez la possibilité d’appeler les différents campings susceptibles de vous intéresser et d’obtenir directement les informations.

 

 

Les particularités de paiement

La question qui se pose ensuite concerne les prix. Et bien, le prix de l’emplacement peut grandement varier, allant du simple au triple, selon entre autres le niveau de confort que vous souhaitez atteindre (camping de luxe ou plus basique), des équipements, etc… Certains sont même gratuits, tant le camping est là-bas un mode de voyage populaire et reconnu.

Quant au paiement, vous aurez parfois la surprise de n’avoir personne à la réception ! L’un des grands charmes de la Nouvelle-Zélande est le niveau incroyable de confiance des habitants envers les voyageurs. En effet, il n’est pas rare de devoir simplement déposer l’argent dans une boîte aux lettres destinée à cet usage. Il suffit de remplir un papier avec la plaque d’immatriculation, le nombre de nuits si vous souhaitez rester plusieurs jours, ou encore le nombre de personnes etc. Parfois ces critères influencent le prix final, parfois non, tout dépend du camping. Le prix est généralement affiché à proximité de ces petites fiches de renseignement, et il ne vous reste plus qu’à régler la somme due en toute honnêteté. Parmi les nombreux charmes de la Nouvelle-Zélande, celui-ci est bizarrement l’un des plus rafraîchissants ; dans une culture européenne où la méfiance semble être une constante bien ancrée dans les esprits, il est bien agréable d’avoir affaire à une telle mentalité de confiance.

 

En résumé, pour un voyage et des expériences inoubliables, au cœur de paysages magnifiques ayant pour certains accueilli l’équipe de tournage du mythique Seigneur des Anneaux, la Nouvelle-Zélande est une destination de rêve. Idéal pour les amoureux du camping, le pays met tout en œuvre pour accueillir au mieux les touristes, et propose une large variété de camping, avec chacun leurs spécificités d’équipements et parfois de paiement.