fbpx
Carnets d'explorations
Le blog Naturexplo
Publication le 5 mars 2020

Notre guide pour partir à l ‘assaut des routes mythiques du monde entier

Vous aimez barouder, voir du pays et parcourir des kilomètres en road trip ? La route, c’est votre définition du voyage découverte et immersion dans un pays ? Dans cet article, je vous parle des routes mythiques du monde, celles qui sont d’après moi les grandes incontournables, celles qui font voyager rien qu’en prononçant leur nom. Suivez-moi pas à pas sur tous les continents pour un voyage unique à la découverte des routes mythiques à parcourir au moins une fois dans sa vie !

Les chemins de Compostelle en France et en Espagne

Les chemins de Compostelle ne sont pas vraiment une route que l’on parcourt en voiture, mais ils méritent largement leur place dans le classement des routes mythiques d’après moi. C’est ce qu’ils inspirent aux voyageurs qui les arpentent depuis des siècles qui compte au final : découvrir des paysages nouveaux, se recentrer sur soi, réfléchir, rencontrer et échanger, tels sont les maîtres mots de tout voyageur, et c’est ce qui importe. Les chemins de Compostelle sont une véritable institution et accueillent des voyageurs du monde entier, en quête de découverte et de spiritualité. Historiquement, ce pèlerinage catholique a pour but d’atteindre le tombeau de Saint-Jacques, situé dans une crypte de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne (Galice). Les chemins correspondent à plusieurs itinéraires en France et en Espagne, que la plupart des voyageurs parcourent à pied, à vélo, à cheval ou pour certains en véhicules motorisés. Aujourd’hui de nombreux randonneurs quittent la sphère spirituelle et religieuse pour se lancer sur les routes de ces emblématiques chemins, pour découvrir les magnifiques paysages et les superbes édifices qui les jalonnent.

Route saint jacques de compostelle

La route 1 en Islande

Amateurs de neige, de volcans, de cascades, de lacs, de glaciers et de sources naturelles d’eau chaude ? C’est ce qu’un voyage sur les routes d’Islande vous promet ! Alors découvrez-la au fil de la route 1, appelée aussi la route circulaire, qui fait le tour de l’île sur 1339 kilomètres. La route 1 est goudronnée à 98 % et l’on peut y circuler été comme hiver, bien que je vous conseille personnellement le printemps et l’été pour la sillonner. L’itinéraire est parfait puisqu’il fait une boucle, vous n’aurez qu’à suivre le parcours et faire un stop pour admirer les différentes merveilles, accessibles depuis de petites routes annexes. La distance est idéale puisqu’elle est tout à fait réalisable en peu de temps, la durée idéale de ce road trip étant d’une à deux semaines, selon la période de l’année. Au programme de cette virée magique et accessible à tous, les plus beaux sites d’Islande : les cascades de Skógafoss, Mývatn le lac volcanique et ses sources, la célèbre cascade de Goðafoss, la plage de sable noir de Reynisfjara et ses formations rocheuses, le site de Geysir et ses geysers, en bref, de quoi faire rêver tous les explorateurs en quête de nature !

La Great Ocean Road en Australie

C’est la route la plus connue d’Australie, le pays des road trips ! Ce célèbre itinéraire longe la côte du Victoria, état du sud-est du pays, et relie les villes de Torquay et d’Allansford sur une distance de 243 kilomètres. Très facile d’accès depuis Melbourne, je vous encourage à louer une voiture pour un road trip express sur un long week-end, ou encore mieux, à louer un van sur plusieurs jours pour prendre son temps et jouer à fond la carte du road trip australien ! La route est parfois sinueuse puisqu’elle longe la côte et vous offrira donc des panoramas à couper le souffle, des falaises à pic, des plages sauvages, des forêts d’eucalyptus, des formations rocheuses exceptionnelles, la chance d’apercevoir des koalas, des kangourous et des perroquets à l’état sauvage. Si le cœur vous en dit et que les vagues australiennes ne vous font pas peur, surfez sur certaines des plages les plus célèbres au monde, dont celle de Torquay, berceau de l’une des plus grandes marques de surf. Sur la route, ne manquez pas les 12 apostles, ces énormes formations rocheuses qui se sont détachées de la falaise, Loch Ard Gorge, un ensemble de gorges et falaises travaillées par l’érosion, et un arrêt gourmand à Apollo Bay pour déguster les meilleures tourtes farcies du pays, testées et délicieusement approuvées !

La Ruta 40 en Argentine

Longue de plus de 5200 kilomètres, cette route mythique d’Amérique du Sud traverse l’Argentine de haut en bas, de la frontière bolivienne à la Patagonie. Cette incroyable aventure vous permettra d’avoir un très bel aperçu de tout ce qu’a à offrir cet immense pays, presque 5 fois plus grand que la France. Cet itinéraire exceptionnel ne s’improvise pas, il vous faudra prendra en compte les distances, les temps d’arrêt pour découvrir les sites, et la météo, variable selon les régions. Pour cela, ne comptez pas moins de trois semaines minimum pour effectuer cet emblématique road trip. Parcourez 11 provinces, 3 régions, 20 parcs nationaux, en 4×4 ou en moto, sachant qu’une partie de la route est de la piste. Au menu de ce parcours de folie, des lacs, des steppes, des vignobles, de pittoresques villes coloniales, des fossiles de dinosaures, des élevages de lamas et plein d’autres beautés à découvrir !

La route 66 aux États-Unis

Que l’on soit mordu des États-Unis ou simplement un voyageur invétéré en quête de grands espaces et de paysages à couper le souffle, parcourir la route 66 est une activité incontournable à réaliser dans sa vie. Que cela soit au volant d’une Mustang, d’une Harley Davidson ou d’un véhicule de location plus conventionnel, c’est le rêve de bon nombre d’amoureux de la route. Cette ancienne route américaine reliant Chicago (Illinois) à Santa Monica (Californie) a servi par le passé de route migratoire, devenant ainsi l’emblème de tout road trip américain. Aujourd’hui elle n’existe plus à titre officiel puisqu’elle a été déclassée en 1985, mais il est toujours possible de l’emprunter sur environ 85 % de son tracé originel. Certains segments n’existant plus, je vous conseille de suivre l’itinéraire au fil des villes situées sur l’ancienne route 66. Pour cela, vous pourrez vous aider des panneaux de signalisation indiquant « Historic Route 66 ». Pour le côté pratique, certains voyageurs ne font qu’une partie de la route mythique, concentrée essentielle sur l’ouest du pays. Les endroits iconiques de la route 66 où je vous conseille de faire un stop sont : Williams, porte d’entrée sur le majestueux Grand Canyon, Seligman, berceau historique de la Mother Road et véritable musée à ciel ouvert, Hackberry, ancienne ville minière et son General Store ou encore Kingman et son musée dédié à la route 66.
Sur le chemin, n’hésitez pas à vous arrêter pour manger un morceau ou boire un milkshake dans l’un des authentiques diners qui vous plongeront tout droit dans les années 50 de l’Amérique ! Mon ressenti sur la route 66 : ce n’est pas la destination qui compte, mais bien le voyage, et rien de mieux qu’un road trip sur cette mythique route pour ressentir cet état d’esprit empreint de liberté.

 

S’il existe un mode de voyage qui offre la liberté, c’est le road trip. Les grandes distances et les routes à perte de vue donnent l’impression d’être seul au monde, et c’est d’après moi l’une des meilleures façons de découvrir un pays.