fbpx
Carnets d'explorations
Le blog Naturexplo
Publication le 28 janvier 2020
Une préparation de voyage en perspective ? Petit guide de découverte
de New-York

New-York, découvrez les secrets de Central Park

Que vous ayez eu la chance ou non de visiter un jour New-York, tout le monde connaît au moins de nom Central Park, le célèbre parc de Big Apple. Vous l’avez peut-être déjà arpenté lors de votre dernier voyage aux États-Unis ou tout simplement vu des centaines de fois à la télévision ou sur grand écran dans des films. Mais connaissez-vous vraiment Central Park? Savez-vous que ce mythique espace vert cache de nombreux secrets insolites souvent bien gardés? Nous vous révélons ici différents secrets de ce parc emblématique, surnommé le poumon vert de New-York. Et forcément après avoir lu cet article, vous ne visiterez plus Central Park comme avant.

 

 

 

Central Park en quelques chiffres clés

Au cœur de Manhattan, en plein centre de New York, Central Park mesure 4 kilomètres de long pour 800 mètres de large. Sa superficie de 341 hectares (478 terrains de football) est donc immense quand on connait sa situation géographique et permet un vrai moment de détente hors de l’agitation des buildings et de la ville. Central Park accueille en moyenne 37,5 millions de visiteurs par an, que ce soit des new-yorkais ou des touristes de passage. Le parc offre 93 kilomètres de sentiers soit des possibilités infinies de promenade ou de running. Central Park en chiffres clés, cela représente également 25000 arbres, 9000 bancs, 36 petits ponts, 51 sculptures, 40 fontaines et 7 lacs. D’avance, nous vous souhaitons une bonne découverte du parc et nous vous défions de voir toutes ces œuvres, points d’eau, attractions ou encore chemins de promenades. C’est tout simplement impossible lors d’un simple séjour à Big Apple.

 

 

 

Un parc à l’origine crée par l’Homme

Si l’on peut flâner aujourd’hui dans un immense espace vert qui nous semble naturel, Central Park n’a pourtant à l’origine rien de naturel puisque c’est un parc entièrement crée par l’Homme. Il aura en effet fallu plus de 15 ans de travaux à Frederick Law Olmsted et Calvert Vaux, les deux architectes du parc, pour créer en 1873 ce que nous connaissons aujourd’hui comme Central Park. Plus étrange encore, savez-vous qu’à l’origine, Central Park était recouvert de glaciers, en particulier par le Wisconsin Glacier qui a fondu il y a 12 000 ans. De nos jours, on peut voir les traces de cette période glaciaire avec les nombreuses énormes roches, présentent partout dans le parc.

 

 

 

Silence et action…

Central Park est apparu au total dans 240 films. Ce chiffre record en fait le parc le plus filmé du monde. Le fameux Bow Bridge apparait par exemple dans de très nombreuses comédies romantiques américaines. Vous le connaissez donc certainement même si vous n’êtes encore jamais allé à New York. Et pour votre prochaine visite à New York, une traversée du célèbre petit pont s’impose. Pour y arriver, vous découvrirez en même temps la célèbre fontaine Bethesda et vous pourrez même faire de la barque sur The Lake. Le Jacqueline Kennedy reservoir, le plus grand plan d’eau de Central Park est également célèbre pour être apparu dans plusieurs films. Et pour les amateurs de films d’animation, sachez que le film Madagascar a été inspiré par le zoo de Central Park. Pour les cinéphiles, il existe même une visite guidée spéciale qui vous emmène sur les traces des plus célèbres tournages de film dans le parc.

 

 

 

Central Park, le parc où vous ne serez jamais perdu

Votre sens de l’orientation n’est pas au top et avec les chiffres et la superficie du parc que l’on vous a annoncés, vous avez un peu peur de vous perdre ? Il est vrai que vous risquez à un moment ou à un autre lors de votre visite de vous sentir un peu désorienté et de ne pas trop savoir où vous vous trouvez dans le parc par rapport à Manhattan. Mais pas de panique, il existe un secret bien gardé pour vous repérer dans le parc et ne jamais vous perdre. A Central Parc, vous n’avez pas besoin de GPS, vous avez les lampadaires pour ça. En effet, les 1600 lampadaires du parc sont numérotés et servent de point de repère. Il suffit de connaître le système imaginé en 1907 par Harry Bacon, architecte américain à l’origine également du Lincoln Memorial de Washington. Tous les lampadaires possèdent 4 ou 5 chiffres. Les 2 ou 3 premiers chiffres représentent le numéro de la rue où vous vous trouvez. Par exemple, pour 75, vous êtes au niveau de la 75ème avenue. Pour savoir si vous êtes du côté est ou ouest du parc, il faut ensuite regarder les deux derniers chiffres sur le lampadaire. Les chiffres pairs vous indiquent que vous vous trouvez à l’Est de Manhattan alors que les numéros impairs vous prouvent que vous vous trouvez plutôt du côté ouest. Maintenant que vous connaissez le secret des lampadaires de Central Park, vous n’avez plus d’excuse pour vous perdre et vous pouvez explorer le parc sereinement.

 

 

 

Rencontrez Alice au Pays des Merveilles

Au détour de votre promenade à Central Park, ouvrez-bien les yeux puisque vous aurez l’occasion de croiser Alice au Pays des Merveilles. Parmi les diverses sculptures qui ornent les différents endroits du parc, la plus célèbre est bien celle d’Alice au Pays des Merveilles inaugurée en 1959. Si vous voyagez avec des enfants, la trouver est le passage obligé dans votre découverte de Central Park. Mais dans tous les cas, rassurez-vous elle sait enchanter les plus petits comme les plus grands, alors lancez-vous à la poursuite du lapin blanc dans les allées de Central Park. Petits indices tout de même pour le trouver, il se trouve côté est du parc et au niveau de la 75ème avenue. Si êtes un amateur d’art, vous allez être comblé puisque le poumon vert de Manhattan regorge de trésors culturels avec ses sculptures représentants des poètes, des écrivains ou encore des personnages fictifs. Enfin, sachez que le célèbre Metropolitain Museum of Art de New-York se trouve dans Central Park.

 

 

Adoptez un banc de Central Park

Oui vous avez bien lu les quelques mots précédents, vous pouvez adopter un banc de Central Park. Dans les faits, moyennant une somme d’environ 10 000 dollars, vous pouvez mettre votre nom sur l’un des 9000 bancs de Central Park et donc adopter votre banc. Autre petit secret, vous pouvez également si vous préférez adopter un des 25 000 arbres de Central Park. Alors lors de votre prochain stop pique-nique ou lecture dans le célèbre parc, regardez-bien à qui appartient le banc sur lequel vous vous décidez de vous assoir.

 

Partez sur les traces de John Lennon

Lors de votre découverte de Central Park, vous pourrez également aller voir le mémorial de John Lennon. Installé dans un endroit boisé et très paisible du parc à Strawberry Fields, ce mémorial rend hommage au membre des Beatles, assassiné à quelques mètres en face du Dakota Building. Très simple, ce mémorial est constitué d’une mosaïque avec le mot « imagine », en hommage à la célèbre chanson de John Lennon. Passionnés de musique, un petit détour s’impose.

 

 

 

Patinoires, château et milles autres activités à Central Park

A Central Parc, vous n’êtes pas au bout de vos surprises. Vous pourrez par exemple aller visiter une reproduction d’un château médiéval et depuis son belvédère avoir une vue magnifique sur l’étang aux tortues, le parc et les immeubles de l’Upper Side. Nous vous donnons pour cela rendez-vous au Belvédère Castle. Eté comme hiver, Central Park regorge d’activités diverses. L’été, vous pourrez comme de nombreux New-Yorkais aller vous détendre sur l’immense pelouse de Central Park, le sheep meadow. Savez-vous que l’endroit s’appelle comme cela parce que Central Park était à la base peuplé de moutons. Vous pourrez également faire de la barque sur The Lake, pêcher à condition d’avoir une autorisation et de relâcher votre prise ou bien visiter le zoo de Central Park. Occasionnellement, des concerts gigantesques ou événements sont de plus organisés dans cet immense espace vert au cœur de New-York. Incontournable lors de votre visite à Central Park, pensez à vous promener sur the mall, la plus célèbre allée du parc. Enfin, si vous êtes de passage en hiver, vous passerez un moment magique en allant patiner sur l’une de deux patinoires extérieures de Central Park.

 

Etats-Unis New York Central Park