fbpx
Carnets d'explorations
Le blog Naturexplo
Publication le 15 octobre 2019
Tags de l'article

Japan Airlines : attention, bébé à bord !

Vous aviez prévu de profiter de votre vol pour dormir tranquillement et récupérer des journées bien chargées avant votre départ en vacances ? Vous pensiez rêver devant votre guide de voyage et dans l’avion, tout en écoutant de la musique du pays dans votre casque ? Parfois, ce rêve tourne au cauchemar : il y a un bébé qui hurle tout près de vous dans l’avion. Oubliées les siestes réparatrices et la détente avec la musique des tropiques dans les oreilles.

 

 

La compagnie aérienne Japan Airlines vous comprend. Maintenant, quand vous réserverez votre vol et vous choisirez votre siège, une icône indiquera la présence d’un enfant de 8 jours à 2 ans. Vous pourrez alors réserver un siège éloigné de ce nouveau-né et vous tenir à l’écart des cris du bébé qui a faim, qui a chaud, qui a froid, qui a peur, qui a mal quelque part, ou qui a simplement quelque chose à raconter, mais n’a pas encore les mots pour le faire.

Japan Airlines précise toutefois que cette fonctionnalité a quelques exceptions et n’est disponible que si vous réservez votre siège directement sur le site internet de la compagnie.

 

L’annonce de ce nouveau service de Japan Airlines a suscité de nombreuses réactions de la part des internautes.

En faveur du ” pour “: On estime que c’est une bonne initiative, les passagers sont heureux d’être informés à l’avance de la présence d’un nourrisson et de pouvoir se tenir à distance. Dans cette équipe, on trouve des passagers qui prennent régulièrement des vols long-courriers, des personnes qui se déplacent pour leur travail et ont besoin d’être en pleine forme pour une réunion importante à leur arrivée, ou encore qui supportent mal la promiscuité imposée à bord des avions.

En faveur du ” contre “ : On répond que les gens sont de plus en plus intolérants et qu’il est normal que les bébés crient parfois. Les familles s’estiment victimes de stigmatisation. Les parents donnent des conseils pratiques pour que tout se passe bien et que le bébé ne gêne personne. Les membres de cette équipe constatent aussi que les jeunes enfants sont souvent moins pénibles que les adultes, qui ont parfois des comportements tout simplement grossiers. On lit des témoignages assez effrayants à ce sujet, d’ailleurs.