fbpx
Carnets d'explorations
Le blog Naturexplo
Publication le 14 mars 2020
Tags de l'article

Coronavirus : Quels sont vos droits et vos possibilités pour annuler un voyage à l’étranger ?

Article mis à jour le 14 Mars 2020

Voyager à l’étranger à l’heure du Coronavirus.

Vous rêviez de votre escapade depuis plusieurs mois, vous avez mis de l’argent côté pour cela, mais voilà, il va falloir probablement revoir vos plans, annuler vos réservations et trouver une nouvelle destination.

C’est une situation qui peut se présenter à tout moment, mais qui est plus que probable en ce moment. L’épidémie de Covid-19 nous pousse à nous poser la question : comment faire valoir mes droits si je dois tout annuler ? Autrement dit, puis-je me faire rembourser si j’annule mon séjour et comment procéder ?

Comme l’actualité est brûlante, faisons un tour des pays qui chamboulent leur accueil de touristes pour raison sanitaire :

Quels pays me refuseront leur entrée en tant que Français ?

Tout d’abord, parce que c’est toujours utile pour planifier vos déplacements, faisons un tour d’horizon succinct des pays qui refusent les ressortissants européens au 14 Mars :

  • Les États-Unis : depuis le 13 mars et pendant 30 jours.
  • Guatemala : depuis le 12 mars
  • Ukraine : le 15 mars, toutes les frontières sont fermées.
  • L’Inde : plus de visas disponibles, et les visas en cours ont été annulés, sauf ceux précédent le 11 mars.
  • Israël : la ligne d’avion directe entre Paris et Tel Aviv est supprimée jusqu’au 28 mars.
  • Jordanie : depuis le 16 mars les frontières sont fermées à l’UE.
  • Le Liban : les frontières sont fermées depuis le 11 mars aux ressortissants français.
  • Oman : du 15 mars au 30 avril, tout est clos.
  • La République tchèque : du 12 mars à mi-avril, les frontières sont fermées.
  • Salvador : le 11 mars pour un mois, les frontières sont closes.
  • Singapour :le 16 mars, la frontière a été fermée.

Les pays où je suis placé en isolement si je prends le risque d’y aller

Il est intéressant de citer maintenant une liste de pays où vous seriez placé en isolement pour environ 2 semaines, avant de pouvoir accéder au territoire. Entre-nous, cela ne vaut le coup que si vous avez un déplacement de plusieurs mois.

  • Argentine
  • Chrypre
  • Colombie
  • Géorgie
  • Hong Kong (Chine)
  • Lettonie
  • Malte
  • Moscou (Russie)
  • Norvège
  • Panama
  • Pékin(Chine)
  • Pérou
  • Slovaquie

Comment puis-je annuler mon déplacement en avion ?

J’ai dû annulé un vol international l’année dernière, et je n’ai pas pu être remboursé. C’était une surprise, car j’avais pris l’assurance-annulation. Voyons les différents cas de figure qui permettent une annulation.

 

Si la compagnie annule le vol

À chaque fois que vous achetez un billet d’avion lors d’un voyage, vous acceptez des conditions de ventes (CGV). Ces dernières prévoient que si le vol est supprimé par la compagnie, celle-ci est tenue de vous reverser l’intégralité du prix du billet d’avion. Il est rare de toucher une indemnité supplémentaire au prix initial du vol, peu importe le cas.

 

Si le passager annule le vol

Cela dépend entièrement de la compagnie et de sa politique. Air France, British Airways, ou Lufthansa sont des sociétés qui potentiellement peuvent vous rembourser si le vol est annulé pour des « bonnes raisons ». Encore que cette appréciation dépend entièrement de la compagnie. Dans le cas d’une annulation par le voyageur, et sous la menace du Covid-19, il est impossible de toucher une indemnisation.

 

Si le vol est maintenu mais que la destination est close

Si jamais vous décidez de monter dans un avion qui mène à une frontière close. Vous pourriez alors potentiellement vous retrouvez en quarantaine, puis devoir acheter un autre billet d’avion après la-dite période pour rentrer chez vous. Dans ce cas, vous ne pourriez rien réclamer comme dommage à la compagnie qui aura bien effectué son service. Le plus probable : vous serez refusé lors de l’enregistrement du vol de départ.

 

Comment j’annule mon déplacement en train ?

Annuler son périple en train est bien plus complexe que dans pour les avions. Les trains sont en grande partie transnationaux. Il traverse le territoire d’un pays avant d’arriver dans un autre. Si la compagnie est la même, on devrait vous arrêter juste avant de monter dans le train. Ou lors d’un contrôle en cabine. En ce qui concerne les remboursements, les compagnies comme la SNCF ou la Deutsche Bahn ne vous remboursera que si elle est responsable de la suppression du train.

Si vous arrivez néanmoins à destination, mais en retard, vous ne toucherez pas la totalité de la somme, juste une compensation, parfois en bon d’achat. Dans ce cas précis, il est bon de noter tous les trains que vous avez pris en route, ainsi que les heures de changement et l’heure finale d’arriver. Les compagnies ne vous rembourseront qu’à condition d’accéder à ces informations.

Si vous devez donc voyager dans les moments à risque comme aujourd’hui une épidémie de Covid-19, privilégiez des billets qui offrent la possibilité d’un remboursement intégral.

 

Comment j’annule mon séjour en hébergement ?

Annuler un séjour en hôtel

Comme pour les trains, tout dépend de ce que vous avez choisi comme offre. Dans une période de pandémie, il est important de prendre des réservations 100% annulable. Cela vous coûtera un peu plus cher, mais dans le contexte actuel le jeu vaut la chandelle. Vous pouvez toujours compter sur un geste commercial, mais rappelez-vous que l’hôtel sera dans une période de trésorerie difficile également. Ne comptez pas trop sur son bon vouloir.

 

Comment annuler sur une plateforme internet ?

Citons le cas des deux plateformes les plus connues que sont Booking.com et Airbnb.

  • La première plateforme, Booking.com, vous propose souvent un tarif annulation jusqu’à 24 heures avant le voyage. Dans ce cas, vous êtes sauf. Si vous n’avez pas choisi cette formule, je vous conseille de jouer sur la clause de annulation pour cas de force majeur. Mais de quoi parle-ton exactement ? Dans le cas de Coronavirus, il s’agit par exemple des réservations vers l’Italie (jusqu’au 3 avril) ou la Chine (jusqu’au 31 mars). Bien sûr, le cas de force majeur est une notion vague soumise à interprétation.
  • Pour la plateforme de réservation Airbnb, nous vous conseillons de vous orienter vers les réservations avec des conditions d’annulation “modérées” ou “flaxibles”. Elles permettent un remboursement intégral jusqu’à 14 jours avant votre arrivée. Pour le cas précis du virus qui sévit actuellement, Airbnb semble jouer le jeu plus facilement et rembourse les réservations (leur commission comprise). Pour lancer une annulation, vous trouverez dans votre espace voyage sur votre séjour un lien “Obtenir de l’aide pour ce voyage”, puis “Résoudre un problème”.

Et pour les autres types de frais ?

  • Si vous voyagez avec une agence de voyage ou une conciergerie, les acomptes seront probablement restitués en intégralité, ou le séjour décalé à une date ultérieure dans les mêmes conditions initiales de réservation.
  • Annuler sa location de voiture est plus complexe. La plupart du temps, les loueurs excluent des causes d’annulation pour pandémie… Vous avez donc peu de chance de vous faire rembourser.

Un petit point sur les assurances voyages

Les assurances pour couvrir le voyageur sont-elles bien utiles ?

Cette question a le mérite d’être posée. Car lorsqu’on lit les conditions de remboursement, on sent quand même que les cas de renoncement les plus probables ne sont pas pris en compte. La bonne nouvelle est que vous possédez déjà bien des assurances que vous ignorez. Démystifions le tout avec un tour d’horizon :

Lors de l’acte de l’achat, la plupart des entreprises proposent une assurance. Elle est appelée : assurance voyageur. Cette dernière est très restrictive.

Une assurance souvent oubliée, est celle de votre CB. Votre carte bleue vous coûte de l’argent, mais permet aussi de s’en faire rembourser une partie. Elle permet un rapatriement en cas de force majeur, même si le montant délivré peut s’avérer insuffisant à couvrir la totalité des frais.

Vous pouvez toujours souscrire auprès d’organismes d’assurance une couverture indépendante. Celle-ci couvre les annulations et les rapatriements, souvent à condition que le motif soit international. Dans les cas les plus communs, il s’agit d’un problème de santé, d’une grossesse à risque, d’un décès dans le groupe de voyageurs ou de la famille, d’une maladie soudaine ou diagnostiquée dans le pays de destination.

Vous trouverez plus d’informations sur cet article dédié aux assurrances voyages.

 

Médiateur du tourisme

Le médiateur du Tourisme est un organe indépendant (ne dépendant pas de l’État) qui permet de régler les litiges entre particuliers et entreprises touristiques. Tout consommateur a le droit de saisir cette organisation pour faire valoir ses droits. Bien sûr, en ce moment les requêtes sont plus nombreuses que la possibilité de les traiter, donc mieux vaut s’armer de patience. Le critère de « je suis effrayé donc je devrais être remboursé » ne suffit évidemment pas. L’organisme facilite l’application du droit. Soyez donc vigilant en amont à tout contrat passé !

 

Voilà, nous avons fait un petit tour d’horizon du monde du voyage sous la contrainte d’une actualité internationale agitée. J’espère que cet article vous permettra de sereinement penser à continuer de voyager.